Vivre à Saint Lucien

Rural, notre village l'est encore, pour le bonheur de ses habitants !

Situé aux frontières des Yvelines, au bord de la forêt de Rambouillet, tout proche de la Vallée de l'Eure, notre village a su préserver la qualité de ses paysages : champs, collines boisées de chênes, chataîgniers, charmes, hêtres, bouleaux... couvertes par endroit de pins et de bruyères,  chemins forestiers sablonneux, une petite rivière la Maltorne, qui prend sa source à la Boissière-Ecole et se jette dans l'Eure, non loin à Mormoulins...  il y fait bon vivre. Les lucanois y sont attachés et certains l'ont vu s'adapter au progrès sans perdre son âme, bien qu'il ait, comme beaucoup de petits villages, perdu son école et ses commerces.

Au soleil couchant, l’été, sur le chemin qui, depuis la Mairie, débouche à Hermeray, on observe fréquemment biches et chevreuils broutant les feuilles des arbres à baies longeant les champs. En saison, la nuit, on peut y entendre le brame des cerfs.
Dans les prés, tout autour, paissent les chevaux. A Saugis, grandissent les agneaux de la ferme et quelques poules courent en liberté, comme autrefois.  Epiceries-cafés, artisans, forgeron, maréchal-ferrant, garagiste, hôtel, commerçants ambulants, ont disparus peu à peu.
 

Le village comptait 257 habitants, au dernier recensement de 2015.
Ses habitants se nomment  "lucanois et lucanoises". Ce nom a été donné, dans les années 1990, choisi parmi plusieurs propositions soumises par Jean Pierre Pasquier, maire pendant 18 ans jusqu'en 2001, et son conseil municipal.

En 1989, un cerisier pleureur a été planté sur la place des Tilleuls
, à côté de l'abribus, en commémoration du bicentenaire de la révolution française. Il fleurit encore tous les ans. Ce moment a fait l'objet d'une photo inaugurale, ci dessous.

Au fil du temps, les élus se sont succédés et ont réussi cette métamorphose vers la modernité, sans lui sacrifier une once de son charme, avec ces trois hameaux coquets, Saugis, La Louvière et Chenicourt. Ce dernier est un hameau siamois, que nous partageons avec la commune de Senantes, historiquement par son milieu.

L'équipe municipale actuelle entend bien suivre la ligne dessinée par ses aînés, en ce moment crucial de transformation de nos territoires : préserver son environnement et ses paysages. Elle s'y est engagée.



< Ci-contre : Plantation du cerisier du bicenteaire, en présence des membres du conseil municipal.




Evolution de la population