Le Syndicat des Eaux de Ruffin

L'assainissement individuel :

Saint Lucien ne dispose pas de réseau d'assainissement collectif.
Le service du SPANC contrôle et diagnostique l'efficacité et le respect des normes des systèmes d'assainissement individuel.

Pour toute demande de mise aux normes, il convient d'adresser un formulaire de renseignements ( en pièce jointe)  pour  assainissement autonome à la mairie  qui fera part de ses observations.  



Malgré la fusion, et jusqu'à nouvel ordre, le pôle contact de notre commune pour la distribution de l'eau est toujours au siège de notre ancien  Syndicat Intercommunal des Eaux de Senantes ( SIDES).

 Eaux de Ruffin
15, rue de la Butte Rossignol
Le coudray
28210 SENANTES
Tel : 02 37 38 22 30

Formulaire demande assainissement individuel

Le syndicat intercommunal des Eaux de Ruffin est en place depuis le 1er janvier 2019. Il est né de la fusion de plusieurs syndicats des eaux, et devient un syndicat à compétences multiples ( production, distribution de l'eau, assainissement collectif et Spanc pour l'assainissement individuel).

Cette fusion s'est imposée lors du transfert obligatoire de la compétence "eau et assainissement" à la communauté de commune avec pour préoccupation de conserver la gestionen régie de ce syndicat déjà compétent.  Il  regroupe aujourd'hui 21 communes autour de Nogent le Roi, dont Saint Lucien. 
Deux élus de notre commune siègent au conseil syndical des Eaux de Ruffin.

Trois nouvelles communes ont fait part de leur souhait de transférer à ce syndicat la compétence assainissement collectif : Faverolles, Saint-Laurent-la-Gâtine et Croisilles, ce changement est intervenu au 1er janvier 2020.

Le syndicat a accepté les demandes d'adhésion des communes de Villiers-le-Morhier et de Saint-Martin-de-Nigelles pour les compétences de distribution de l'eau et de l'assainissement collectif. Le syndicat assurera donc la gestion de deux stations d'épuration à Villiers-le-Morhier, et portera le projet de réalisation d'une nouvelle station sur Saint-Martin-de-Nigelles.
L'arrivée de ces collectivités porte donc à 21 le nombre de communes desservies, pour un total de plus de 9.000 abonnés.

Les élus des 21 communes travaillent pour poursuivre l'exploitation en régie des compétences exercées et surtout pour maintenir les tarifs de l'eau et de l'assainissement à un niveau raisonnable.


En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.