En 2014

Noël, le 13 décembre 2014

Cette année, pour la première fois, la fête de Noël s'est déroulée en deux temps, la salle communale devenant trop petite pour réunir tout à la fois les aînés et les enfants avec leurs parents. C'est avec un peu d'appréhension que la commission des fêtes a fait ce choix qui finalement, a été apprécié.

Vers 11 h 30, les aînés ont été accueilllis par le maire et l'équipe municipale pour un apéritif. De petites tables leur ont permis de se réunir et de bavarder confortablement installés, dans une ambiance agréable en compagnie des conseillers municipaux.


A 16 heures, les enfants assistaient au spectacle de Sébastien le Magicien : tours  de cartes, poisson vivant qui apparait  soudain dans son aquarium, boules rouges qui apparaissent derrière leurs oreilles, boules lumineuses qui disparaissent,  une énorme  baguette magique... des tours de passe- passe auxquels ils ont pu  participer, partagés entre l'étonnement et l'émerveillement.
Puis, est venue l'heure du goûter, traditionnellement chocolat chaud, brioche, sucrerie et clémentines.
Sous le sapin, les cadeaux... Ils ont alors appelé très fort le Père Noël qui a rempli sa mission ... et distribué  quelques bisous !

Cérémonie du 11novembre 2014


C'était il y a 100 ans. La grande guerre était déclarée. Comme chaque année, les lucanois se sont réunis autour du monument aux morts. En souvenir des villageois,  soldats de cette grande Guerre morts pour la France , une gerbe a été déposée par des enfants, après la lecture des discours officiels.
En l'honneur de cette année particulière du centenaire, le conseil municipal  a évoqué un événement lucanois, mentionné dans les archives de la commune. C'est ainsi que Gilbert Besnard a lu l'un des conseils municipaux des années 1920. Il y était question du financement du monument aux morts. 3000 Francs étaient nécessaires. La commune pouvait financer  à hauteur de 1500 Francs. Le conseil municipal a donc lancé une souscription auprès des habitants du village qui, pour que l'on se souvienne de leur fils, de leur mari, de leur bravoure, de leur souffrance, ont fait preuve d'un grand élan de solidarité. C'est ainsi que 1300 Francs ont été récoltés, somme très importante à l'époque. Ainsi a été érigé le monument autour duquel nous nous réunissons chaque année, pour ne pas oublier, pour rendre hommage.

Vide grenier, 14 septembre

A partir de 7 heures, les 30 exposants s'installaient paisiblement, le jour à peine levé, sous un ciel nuageux, sans ondée annoncée.  Dans la matinée, un petit vent très frais s'est levé, refroidissant chacun. Une distribution de café bien chaud et de croissants fut bienvenue. En revanche,  l'après-midi fut baignée d'un beau soleil et d'une température estivale. La municipalité avait demandé au boulanger d'assurer la restauration et ce fut un franc succès. "Saint Lucien en fête" , (nouveau nom de l'ancien comité des fêtes ), a tenu la buvette. Grâce au soleil, l'ambiance était détendue, amicale. Même si les "affaires" furent parfois  moyennes ( trop de vide-greniers ont eu lieu en même temps,) ce vide grenier fut un grand moment de convivialité apprécié de tous, et personne n'a regretté d'y avoir participé.

Cérémonie du 11novembre 2014

La fête de la Saint Jean, 21 juin

Fêter la Saint Jean autour d'un feu est devenu une tradition à Saint Lucien.
Cette manifestation existe depuis de nombreuses années et, pour les nouveaux élus de tout juste trois mois, il n'était pas pensable de ne pas l'organiser.
Ceci étant, ce fut un baptême pour eux et ils ont abordé cette journée dès 8 heures du matin avec une belle énergie, aidés par des lucanois. Merci à eux, leur aide fut très précieuse. 
Les inscriptions ont afflué jusqu'à la dernière minute, et une vingtaine d'habitants de Saint Lucien et leurs amis n'ont pu s'inscrire. C'est un vrai regret, mais deux moutons n'auraient pas suffit pour tous. 
Ce 21 juin 2014, également jour de la fête de la musique, l'ambiance était vraiment à la fête, joyeuse, vivante, amicale, bon enfant.
Les deux groupes de musiciens lucanois nous ont offert des prestations de grande qualité et ont été chaleureusement applaudis par la centaine de participants présents: Jazz pendant le repas, et "dans l'air du temps" pour le second, qui invitait à la danse, après le repas. Vraiment et sincèrement, très très bien!
Les enfants ont pris grand plaisir à être ensembles, à casser les oeufs avec une boule de pétanque, sur un billot, et à jouer à chamboule-tout.

Les plus grands ont pris en main l'organisation des choses. Les 48 oeufs ont été cassés. Difficile de leur faire accepter la clôture de la soirée à plus de minuit ! Les 48 oeufs ont été cassés. Difficile de leur faire accepter la clôture de la soirée à plus de minuit !
La Saint Jean de l'année prochaine tirera profit de cette première expérience. Elle est, pour les lucanois, un vrai moment de partage, surtout lorsque la douceur nocturne invite à la détente et à la flânerie, ce qui était le cas, ce 21 juin.



En mai 2014, les Vieux Pistons font halte à Saint Lucien pour  un café offert par la mairie.